Votre IMC, le calculer et le comprendre

Votre IMCVotre IMC correspond à votre indice de masse corporelle. Cela correspond à la quantité de graisse dans votre corps à partir de votre taille et votre poids.
L’IMC se calcul en divisant le poids par la taille au carré. Après il faut se référencer à un tableau pour savoir ou on se situe:

  • inférieur à 18,5 : on parle de maigreur
  • compris entre 18,5 et 24,9 : il correspond au poids « normal »
  • compris entre 25 et 29,9 : on parle de surpoids
  • comprise entre 30 et 34,9 : on parle d’obésité modérée
  • compris entre 35 et 39,9 : on parle d’obésité sévère
  • supérieur à 40 : on parle d’obésité massive ou morbide

La mesure de l’IMC permet d’estimer son état nutritionnel. L’indice de masse de corporelle est un indice permettant d’évaluer les risques pour la santé liés au surpoids ou à la maigreur. L’obésité est définie quand l’IMC dépasse 30.

L’imc, un indice important

Il est essentiel de connaître son IMC avant tout régime ou pour toute personne souffrant de problèmes de poids. Un éventuel déséquilibre de la répartition de votre masse corporelle en fonction de votre taille peut ainsi être mis en évidence grâce à ce simple calcul.

L’IMC peut être évalué chez les adultes entres 20 et 65 ans mais il ne peut convenir enfants, aux femmes enceintes, aux personnes âgées, aux athlètes ou à toute personne malade.

Le poids idéal n’existe pas. L’IMC est certes un outil de calcul précis mais cet indice comporte également ses limites. Elle ne prend par exemple pas en compte les masses osseuses et musculaires. Ainsi une personne ayant une forte ossature ou une personne sportive pourra être considérée en surpoids par l’IMC sans toutefois l’être. Il est actuellement admis que la présence d’un excès de graisse au niveau de l’abdomen entraîne un risque accru pour la santé. Ainsi, un tour de taille supérieur à 88 cm chez la femme, et 102 cm chez l’homme, indique une obésité viscérale et un risque plus élevé de développer d’autres problèmes d’ordre clinique.

Le jugement de son poids au moyen de l’indice de masse grasse doit donc se faire avec l’aide d’un médecin et la consultation d’un médecin nutritionniste ou d’un diététicien diplômé est recommandée.