Épilepsie : quelle place pour la chirurgie?

ÉpilepsieL’épilepsie est une affection neurologique, une prédisposition cérébrale qui provoque des crises très impressionnantes, notamment dues à un dysfonctionnement du cerveau. La personne perd brutalement connaissance, convulse et les muscles sont contractés de façon désordonnée.

Cette affection concerne les enfants, les adolescents, tout comme les adultes. Si dans la majorité des cas (60 à 70% des patients) le traitement s’avère efficace pour faire disparaître les crises, d’autres patients sont « Pharmaco résistants », c’est à dire que les médicaments ne sont pas assez efficaces pour traiter les crises. La chirurgie neurochirurgicale peut être une solution et doit être pratiquée idéalement dès le plus jeune âge. En effet, les enfants sont de très bons candidats à ce recours et cela permet de limiter les dommages causés par les crises dans leur développement cérébral, mais également dans la vie socio professionnelle.

Le principe est de retirer la zone du cerveau responsable de l’épilepsie, c’est à dire le foyer épileptogène, qui provoque les crises. Comme toute intervention du cerveau, les risques sont bien présents mais le taux de succès est surprenant : 80% des patients voient leurs symptômes disparaître dans les deux années qui suivent l’opération et n’ont plus besoin de prendre de traitement.

A ce jour, la chirurgie pour traiter l’épilepsie est très demandée : on compte 10 000 à 20 000 patients pharmaco résistants pour 200 à 300 opérations par an en France. Plus d’une dizaine de centres dans l’hexagone offrent la possibilité de diagnostic et de chirurgie mais l’offre de soin est très nettement inférieure à la demande.